Minéraux, ils ne doivent pas faire défaut !

Publié le 09 septembre 2021

L’apport en minéraux à travers les CMV (complément minéral vitaminé) est indispensable et doit être suivi de près, au même titre que les autres ingrédients de la ration. Les carences peuvent avoir des conséquences sur la reproduction, les défenses immunitaires ou encore le fonctionnement ruminal.

Les besoins des animaux en minéraux sont variables en fonction de l’âge, du poids ou encore du niveau de production de l’animal. Les apports sont à raisonner en tenant compte du Coefficient d’Absorption Réelle (CAR) de chaque macro-élément (en moyenne 38 % pour le calcium et 65 % pour le phosphore).

Le CMV apporte également les vitamines et oligos-éléments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme : vitamines A, E, D, cuivre, zinc, manganèse, sélénium… Dans le tableau suivant, le rôle des 5 principaux minéraux et les conséquences de leur carence ou excès sont résumés :

tab

Les conséquences des carences ou excès de minéraux témoignent de l’intérêt d’analyser les fourrages et de bilanter pour gérer au mieux la complémentation et l’équilibre des rations.
Pour être certain de couvrir les besoins et de mettre les animaux en condition optimale pour la production et la reproduction, faites appel aux experts en nutrition d’Eilyps. Ils sauront vous conseiller grâce à leur expérience et la maitrise de l’outil de rationnement Ruminal.